Équité Salariale : Éviter les Problèmes lors du Maintien

Les entreprises qui ont effectué leur exercice d’équité salariale savent qu’il s’agit souvent d’un exercice complexe, qui demande temps et ressources. Beaucoup vont déployer beaucoup d’énergie et d’argent pour rencontrer leurs obligations à cet égard mais peu prévoient pour le futur. Eh oui. Lorsque c’est fini, ce n’est pas vraiment fini. Il ne faut pas oublier qu’il faudra effectuer l’exercice de maintien de l’équité salariale tous les 5 ans.

Choix des outils

Ces exercices de maintien devraient normalement être moins fastidieux que le tout premier à la condition que vous ayez sélectionné au départ des outils simples, dynamiques et évolutifs.

Assurez-vous donc que la méthode et les critères d’évaluation que vous choisissez évolueront bien avec le temps et seront toujours valides dans le futur. S’ils ne le sont plus, les outils doivent être faciles à adapter en fonction des changements vécus dans l’entreprise. Par exemple, vous devriez être en mesure d’ajouter et évaluer aisément les postes que vous créez entre deux exercices d’équité salariale.

Également, les outils doivent permettre de modifier les évaluations que vous avez précédemment faites des postes puisqu’il y a de fortes chances que certains d’entre eux aient évolués et nécessitent des révisions au niveau de leur évaluation.

Bref, flexibilité et souplesse sont de mise.

Transfert des connaissances

Pensez également à transférer les connaissances ! Si vous réalisez ce travail avec les moyens du bord (c’est-à-dire à l’interne), assurez-vous que plus d’une personne soit chargée du projet ou à tout le moins, si c’est le cas, que celle-ci partage les informations cruciales avec d’autres employés.

Si vous choisissez d’obtenir de l’aide d’un professionnel ou d’une firme externe, assurez-vous que soit incluse dans l’offre de service une formation sur l’utilisation des outils et que ceux-ci vous appartiennent à la fin du mandat. Vous ne voulez pas vous retrouver captif et contraint de refaire affaire avec les mêmes personnes lors du maintien si vous n’en aviez pas l’intention.

Conservation des données

Il y a de fortes chances pour que la personne qui s’est occupée d’effectuer le premier exercice d’équité salariale de votre entreprise ait oublié beaucoup d’éléments le moment venu d’effectuer le maintien. Ou ne soit carrément plus à votre service. Cinq ans, c’est quand même long !

Afin de vous y retrouver, il est important que les données de tous les exercices d’équité salariale soient répertoriées de façon à ce qu’on les retrouve aisément, (d’abord et avant tout !) et qu’on s’y retrouve églalement en les consultant.

Un cartable comprenant les éléments suivants serait une façon simple de conserver les données :

–  les descriptions d’emploi utilisées pour effectuer l’exercice;

–  les données sur les employés;

–  les catégories d’emploi identifiées;

–  les résultats de vos calculs;

–  les affichages effectués.

Certaines données peuvent être de nature confidentielle (telles que les salaires), assurez-vous donc de mettre ce cartable sous clé.

Mieux vaut prévoir maintenant pour les exercices de maintien que d’être pris à remettre autant de temps, d’énergie et d’argent que lors du premier exercice. Cinq ans, ça peut paraître long, mais ça passe vite !

Avez-vous pris ces précautions lors de votre premier exercice afin d’éviter les pertes de temps lors des exercices de maintien ?